Comment gérer efficacement votre crédit renouvelable afin d’éviter les frais excessifs ?

Crédit renouvelable

Publié le : 10 janvier 20248 mins de lecture

Qu’on le considère comme la panacée pour financer des projets personnels et payer des factures imprévues ou qu’on l’utilise avec une grande prudence, le crédit renouvelable est une arme qui séduit de nombreux consommateurs. Son principal atout, sa souplesse, est aussi sa faiblesse pour les personnes qui ont du mal à gérer leur budget. Il existe quelques astuces pour éviter de devoir payer des frais trop élevés avec un crédit renouvelable qui devraient intéresser tous les emprunteurs concernés par ce type de prêt.

Bien comprendre le crédit renouvelable pour mieux le gérer

Les spécificités des différents produits bancaires sont parfois difficiles à saisir, sur un marché qui ne cesse de proposer de nouvelles options ou de nouveaux modèles de crédits. Pourtant, il est crucial de comprendre en détails à quoi vous vous engagez lorsque vous signez un contrat, et ce dans le but d’éliminer tous les frais inutiles ou dont vous pourriez vous passer. La seule méconnaissance des conditions d’utilisation des fonds alloués peut entrainer des conséquences financières désastreuses. Vous voulez savoir comment bénéficier d’un crédit renouvelable ? Commencez d’abord par identifier les points clés de ce système de prêt, et par en dégager les principales caractéristiques.

Le crédit revolving ou crédit renouvelable est assez courant en France. C’est un prêt à la consommation qui se renouvelle automatiquement, comme son nom l’indique, au fur et à mesure des remboursements. En d’autres termes, ce type de crédit accorde une somme fixe à l’emprunteur, et cette somme est rétablie lorsque l’emprunteur rembourse une partie des fonds par le biais de mensualités. Le crédit renouvelable mise sur la flexibilité, puisqu’il est non affecté : l’emprunteur peut utiliser les fonds à sa convenance, pour la trésorerie ou les dépenses courantes, et quand il le souhaite sous réserve que la provision soit suffisante. Du fait de ces avantages, le crédit revolving présente généralement un taux d’intérêt supérieur à celui des autres crédits. Mais l’emprunteur ne paie d’intérêts que lorsqu’il utilise les fonds et doit les rembourser, ce qui peut s’avérer très intéressant dans les situations d’urgence ou pour les dépenses conséquentes prévues à l’avance.

L’attribution d’un crédit renouvelable n’est pas automatique. Elle dépend de la situation financière de l’emprunteur, de son score de crédit, de sa capacité à supporter des mensualités et à épargner. Sur particuliers.sg.fr, l’on découvre également que les prêts à la consommation s’adressent uniquement aux personnes majeures, ce qui n’exclut pas les foyers avec de faibles revenus, si ces derniers présentent un faible taux d’endettement.

Une gestion responsable du crédit renouvelable évite les frais superflus

Pour parer les risques d’impayés et rentabiliser leurs produits, les banques n’hésitent pas à appliquer différents frais sur les crédits renouvelables. Ces derniers sont détaillés dans le contrat que l’emprunteur doit se faire un devoir de lire et de comprendre, afin d’anticiper au mieux sa façon d’utiliser les fonds. La première étape, peut-être évidente en matière de finances mais qu’il est bon de rappeler, est d’établir un budget. Noir sur blanc, inscrivez toutes les recettes et dépenses qui jalonnent votre mois, ainsi que les domaines dans lesquels vous allez avoir besoin d’une somme complémentaire. En fixant une limite claire à vos dépenses, vous resterez dans une situation financière équilibrée et éviterez de devoir utiliser votre crédit pour payer des dettes, ce qui constitue le départ d’un cercle vicieux.

Il ne s’agit pas seulement de savoir comment bénéficier d’un crédit renouvelable lorsque vous avez besoin d’argent, mais surtout d’identifier les pièges courants de ce mode de financement. Par exemple, vous pourriez être tenté de ne payer que les mensualités minimales chaque mois afin de rembourser votre prêt, ce qui occasionne sur le long terme des intérêts beaucoup plus conséquents. Au contraire, dès que vous avez utilisé une partie des fonds prêtés, la tactique souvent recommandée est d’essayer de rembourser ces sommes au plus vite, dans un objectif double. D’une part, vous limitez l’addition des intérêts sur plusieurs années. D’autre part, vous renouvelez plus rapidement votre trésorerie, ce qui s’avère indispensable pour pallier à de futures urgences.

Il est également judicieux de réserver l’usage du crédit renouvelable aux situations imprévues ou urgentes. Pour vos achats plaisir et vos virées shopping, préférez mettre de l’argent de côté à cet effet : il serait dommage de payer des intérêts seulement dans le but de réaliser des dépenses accessoires.

Frais excessifs : comment les contourner ou les éviter ?

Si vous avez bien compris le principe du crédit renouvelable, vous êtes désormais conscient que chaque montant utilisé occasionne des frais sous la forme d’intérêts payés lors des remboursements mensuels. Plus vous l’utilisez, plus le prêt vous coûte cher. Mais, comme la somme disponible se régénère après quelques échéances, il est tentant de continuer à utiliser les fonds pour des dépenses qui n’étaient pas prévues. Cette façon de procéder va créer de nouveaux intérêts, qui vont donner lieu à un coût général du crédit encore plus élevé. En tant qu’emprunteur, restez toujours conscient de cette règle : dès que vous utilisez de l’argent, vous payez des frais supplémentaires.

Finalement, après avoir investigué pour savoir comment bénéficier d’un crédit renouvelable, vous devriez vous intéresser à la possibilité de sortir de ce système. Car le prêt revolving ne devrait pas être considéré comme une option à long terme, mais plutôt comme une solution de dépannage. En résiliant votre contrat, vous apurez votre score de crédit, un point à ne pas négliger si vous avez des projets d’achat de voiture ou de bien immobilier. Pour éviter de devoir à nouveau recourir au crédit renouvelable, bâtissez un budget solide qui prend en compte la réalité de vos revenus et de vos dépenses, et réservez une place non négociable à l’épargne. Mettez de côté une somme fixe à chaque début de mois, pour que vous ne soyez pas tenté de l’utiliser. Vous réduirez naturellement vos dépenses pour vous aligner sur vos prévisions, et vous vous constituerez de la sorte une somme sécurisante réservée à vos besoins ponctuels et à vos dépenses imprévues.

Quels sont les avantages d’un crédit sans exigence de fiche de paie ?
Quels sont les facteurs qui influencent la durée nécessaire pour obtenir un prêt à la consommation ?

Plan du site