En quoi consiste l’investissement socialement responsable ?

L’investissement socialement responsable réunit l’intégralité des démarches propres à l’intégration des critères extra-financiers. Ce concept intègre les questions sociales, l’environnement, l’éthique et la gouvernance vis-à-vis de l’administration de portefeuille et des décisions de placement. Il s’agit d’une application appartenant au domaine d’investissement financier et de la notion de développement durable. La démarche consiste à investir dans des sociétés qui s’intéressent aux notions financières, de nature environnementale et sociale.

Les 3 principales formes d’ISR

L’investissement socialement responsable se présente sous 3 formes. La première se base sur des fonds socialement responsables. Cette forme met en valeur le développement durable, intègre des critères environnementaux et sociaux d’une entreprise cotée en bourse. La seconde plus courante dans les pays anglo-saxons se présente sous forme de fonds d’exclusion appelé placement éthique.

Pour des raisons religieuses ou morales, ces investissements excluent certains secteurs comme le jeu, l’armement, la production de tabac, le nucléaire, l’OGM… L’activisme actionnarial est considéré comme la 3e forme d’ISR. L’engagement actionnarial exige aux sociétés une politique de responsabilité sociale plus importante. Dans cette dernière forme, les investisseurs interpellent directement les entreprises ou ont recours à des exercices de droit de vote au cours des assemblées générales.

Définition et principe de l’investissement socialement responsable

L’investissement socialement responsable prend en compte des critères extra-financiers tels que les critères environnementaux et sociaux. Ce type de placement tient compte des problématiques relatives au développement durable et solidaire au moment de déterminer l’investissement. En 2013, l’Association Française de la Gestion financière a apporté une définition précise de ce placement. Il s’agit d’un investissement visant à concilier impact social, performance économique et impact environnemental.

Pour y parvenir, il faudra privilégier le financement des compagnies et des entités publiques qui œuvrent au développement durable, et cela, quel que soit son secteur d’activité. Cette forme d’investissement favorise une économie responsable en influençant les acteurs et le comportement de la gouvernance.

Offre et distribution des produits d’investissement socialement responsable

Des dépositaires et des sociétés de gestion ont pour mission de créer des fonds ISR. Ces établissements gérés par des compagnies de gestion habilités par l’Autorité des marchés financiers contrôlent la régularité des modes de gestion ainsi que la responsabilité de la conservation des produits. Les entreprises chargées de proposer des fonds ISR établissent des dispositifs propres.

Cette opération crée généralement une cellule d’analyse extra financière et même une société de gestion dédiée exclusivement au placement. Pour acheter des produits d’ISR, rendez-vous dans des réseaux financiers et des réseaux de distribution bancaires. Son accès s’élargit progressivement. À tel point qu’actuellement, les particuliers qui souhaitent investir peuvent faire l’acquisition de ce genre de produits auprès des compagnies d’assurances et des hypermarchés.

Assurance vie : Que faut-il savoir sur la clause bénéficiaire ?
Zoom sur le Livret d’épargne populaire (LEP)